Projets sportifs, fun, pour la bonne cause

  • Equipe marine nationale ESNLE

Dans le cadre des activités de rayonnement et d’émulation de la marine nationale, 1 équipe de 24 marins de l’ESNLE de Brest débarquent au Marathon du Lac d’Annecy, le dimanche 30 Avril 2017.

Notre objectif  est de concourir au profit de l’association « AD AUGUSTA », chargée d’accompagner des hommes et des femmes blessés physiquement ou psychologiquement lors de mission au service de la nation.

http://adaugusta.fr/

La finalité est de reverser à cette association un euro par kilomètre par coureur.


  • La dossard 222 : ca sera le 222ème marathon pour Roger !

Grand passionné de course à pied, Roger s’est lancé le défi de courir son 222ème marathon à Annecy le 30 Avril 2017
L’organisation lui a donc réservé le dossard n°222

 

Pour en connaitre davantage sur ce grand sportif : 96 marathons sous les 3h15, 114 podiums master 2…allez visiter son site http://rodgers42195.fr et/ou sa page Facebook https://www.facebook.com/RodgersMarathons

 

 

 

 


  • Le marathon du beaujolais, une course amie vient comme souvent avec une barrique de vin.


Soutien à la candidature Paris 2024 :

Pour soutenir la candidature #Paris2024, vous pourrez récupérer un bracelet et un pin’s au retrait des dossards et le jour J sur la zone du Paquier au point info.


  • Le défi des 40 ans de Sylvie, Alsacienne et la promotion d’une startup eco responsable.

‘J’ai choisi celui d’ANNECY car j’adore la nature (j’habite un petit lieu-dit en ALSACE dans le GRAND RIED) entouré de nature… , du coup je ne voulais surtout pas courir dans une grande ville. J’ai donc naturellement choisit celui d’ANNECY.

A l’heure où l’industrie du textile est l’une des industries les plus polluantes au monde, je souhaite courir pour rappeler à tous que le respect de notre environnement est une priorité. C’est pour cela que j’encourage et souhaite mettre en avant la marque Boïja, une toute jeune start-up alsacienne qui crée en France des vêtements de sport en utilisant l’économie circulaire et/ou l’agriculture biologique ou raisonnées.

C’est pour cela que c’est fun de courir son premier MARATHON à ANNECY.

Merci de m’aider à encourager cette jeune marque.’

https://www.facebook.com/BoijaFrance/?fref=ts


  • La promotion des belles valeurs sportives, du sport féminin, de la capitale européenne du sport en 2017 et de la candidature de Paris 2024, par Irène de Marseille

‘Inscrite sur le semi de votre ville, où je me déplace avec mon club KM 42.195 Marseille, je me réjouis d’avance de ce déplacement, car, bien que j’ai déjà fait des grandes courses semi, et bien que j’ai déjà visité cette merveilleuse ville d’Annecy — jamais je n’ai fait 2 en 1!
Cette course, où je profite le marathon en mode ‘pom pom girl’ le matin, avant de courir le semi l’aprem — est une occasion de non seulement faire un exploit sportif (inscrite dans le SAS A 1h21-1h30, je compte bien confirmer mes chronos de 1h29, et pourquoi pas au-dessous), mais aussi, de voir les grands champions, et beaucoup des inconnus, et justement ce mélange des pro et des amateurs qui fait le bonheur de ce sport.

Avec tout de même un objectif TOP 10 féminin, je sais d’avance que je ne serai pas sur podium (sauf par catégorie, on sait jamais????), mais je suis fidèle à mes principes de la compétition athlétique — courir vite et bien, mais aussi soutenir une bonne cause, et jamais sans un petit message de solidarité sous — ou en dessus — de mon dossard. Courir pour amuser le public par un petit déguisement (pas en père Noel, trop chaud, mais plutôt en pyjama et plumes amerindiennes, comme au championnat de France de 12 mars, histoire d’être légère et courir à 14.5 km/h).

Courir pour faire passer le message, que ça soit la réaction sur l’actualité politique, le soutien des victimes de terrorisme, le soutien de don d’organes, de la lutte contre l’homophobie ou racisme, l’égalité hommes-femmes à l’occasion de 8 mars, le drapeau tricolore sur la tête si je cours à l’étranger, la promotion de ma ville Marseille la capitale Européenne du Sport 2017, ou JO 2024 — les sujets de s’exprimer ne manquent pas. Ce que manque, c’est la place sur ma poitrine.
Le sport est pour moi non seulement une partie de la vie et la recette de santé et longévité — mais c’est aussi, dans le monde actuel, une des rares choses qui réunit la société quand les autres choses les divisent, et dimanche est devenu un seul jour, quand on dit « à droite, à gauche, en marche, en course » pas dans le cadre politique mais dans le cadre de la course à pied. Et comme on vit dans l’époque pré-électorale, et sera, le jour de la course, entre les deux tours, je voudrais (sans, évidemment, parler politique!) tant que nos citoyens soient un peu plus apaisés, solidaires, humains. Je voudrais parcourir ces 21.1 km, afin que chaque personne voie un petit message de la solidarité, et se dise que oui, nous vivons dans un pays merveilleux, dans la maison commune qui est la France et l’Europe, et notre diversité est notre force. Je voudrais, au moment de la remise de récompenses, serrer la main des vainqueurs, qu’il soient de Kenya, Burundi, Maroc, Ethiopie, ou de la Légion Étrangère, et que toute la foule leur applaudissent, et surement, parmi ces braves filles et garçons il y aura nos con-citoyens, qui courent mais aussi travaillent, étudient, contribuent à notre société, peu importe où ils soient nés, qui sont une preuve incontestable de cette richesse de la diversité ethnique.
C’est justement pour cette cause, et avec ce message, pour la société solidaire, variée et apaisée, et notre beau pays, que je veux courir. Peut-être, parce que moi aussi, je représente cette France de la diversité, née et grandie au tiers monde, et accompli des années du marathon bureaucratique, pour enfin la joie et l’honneur d’appartenir à une nation bleu-blanc-rouge.
Sportivement’

Son club : http://www.km42195marseille.net/


  • Anniversaire le jour du marathon ?

=> notre nouveau partenaire LANIAKEA offrira aux personnes nées le 30 Avril un savon artisanal naturel, saponifié à froid et 100% biodégradable.

La créatrice de la marque sera présente sur le salon le samedi et toute la journée dimanche sur le Paquier

https://www.facebook.com/savonnerielaniakea/?fref=ts


Le récit d’un athlète Nigérian du Centre Saint Exupéry (dispositif mineur non accompagné)

Je m’appelle Osamudiamen ERIOROBO, mais tout le monde m’appelle Osamu. J’ai quitté le Nigéria en septembre 2015 pour me rendre en France après un long périple. Je cours depuis tout petit. Déjà dans mon pays, il fallait courir pour aller au champ et ramener la récolte. J’aime courir et c’est aussi pour cela que je me suis inscrit dans le club de foot local. Au football, si tu veux marquer des buts, tu dois courir. Mon entraineur de football m’a dit que je devais aussi m’entrainer tout seul durant la semaine.

Je regarde tous les matchs, nous avons la chance au centre de pouvoir suivre tous les matchs de la ligue des champions à la TV.

J’encourage l’équipe de Manchester United et j’admire Paul Pogba.

Je cours très souvent, même dans les escaliers du centre. Alors, le directeur m’a demandé si je voulais courir le semi-marathon d’Annecy et représenter le centre saint Exupéry pour les 70 ans de l’association. J’ai répondu oui sans hésiter. Ces derniers jours, je m’entraine encore plus avec deux sportifs comme moi : le directeur et un salarié de la résidence et parfois avec des copains du centre. Mais, ils ont bien des difficultés à me suivre (rire).

J’ai un projet, je souhaite intégrer la Légion Etrangère. Depuis mon arrivée en France, j’ai ce projet en tête. J’ai déjà réaliser les démarches pour me renseigner. J’ai une devise dans la vie « croire toujours en ses rêves ». Je suis très heureux quand je cours !


 

Pour nous proposer votre projet, merci d’envoyer un mail à contact@marathondulac-annecy.com,

mettre en objet mail : ‘projet fun’

avec un texte de présentation, liens etc…on fera une sélection et si retenu, le projet sera relayé ici.